markus-winkler-4o0-XbicJ6E-unsplash

Passer à l’action : recours juridiques et associatifs (solutions pour notre futur ensemble)

Quelles solutions pour notre situation actuelle ?

Depuis le début de cette plandémie orchestrée, je répertorie des articles et des vidéos passionnantes, une vraie boite de pandore qui m’a encore plus ouvert les yeux sur le monde. Vous pouvez voir ici mon document de sources avec des dizaines de pages d’experts et de lanceurs d’alertes.

Que pouvons-nous faire pour avancer vers un futur où la vie est différente ?


Je ne sais pas ce que vous avez déjà choisi, mais avec cet article, je veux partager les solutions que j’ai choisi pour moi. Je ne me sens pas désemparée, je suis engagée.

 

1. RECOURS JURIDIQUES ET ASSOCIATIFS, POUR NOUS REGROUPER :

Collectifs d’avocats à rejoindre et à soutenir :
https://noublionsrien.fr/
https://www.cabassocies.com/fr/reaction-19/

Ici un document de recours contre le port du masque par les enfants avec Reaction 19

-Action contre les vaccins:
https://www.youtube.com/watch?v=U6rCJgIqOeA
https://reaction19.fr/action-en-cours/

-Action collective contre le port du masque obligatoire : https://agir-ensemble.eu/
https://www.youtube.com/watch?v=3mHK5347_iM&t=13s

– J’ai rejoins aussi l’association https://bonsens.info/ qui est très active, initiée par des lanceurs d’alerte, des experts en santé et des citoyens.
https://www.youtube.com/watch?v=keDA8-wtTG0

– Je suis également l’association  https://reinfocovid.fr/

– À découvrir aussi à l’étranger  The Great Barrington Declaration: https://gbdeclaration.org/video/

– Pour rejoindre le mouvement contre la censure – il y a une action collective légale à l’échelle mondiale : https://www.stopbitburning.com/
Les grands médias sociaux (Fb, instagram) mais aussi Youtube, Google, et les autres devront rendre des comptes pour leurs agissements. C’est en cours mais les médias n’en parlent pas.
Exemple ici : ça chauffe pour Mark Zuckerberg ! Les réseaux sociaux vont certainement beaucoup changer dans le futur.

 

2. PARTAGER, ÉVEILLER, CONTINUER D’INFORMER :

Je pense que chacun.e peut (et doit !) :

– inviter les gens à penser par eux-mêmes en leur posant des questions au lieu de leur dire ce qu’on en pense frontalement (dans les conversations)

– relayer les informations des médecins conventionnels et praticiens non conventionnels LIBRES pour sortir de la pensée unique concernant la santé, il y a une infinité de protocoles de guérison, (s’)éduquer à la vraie santé et pas à celle proposée par Big pharma

– relayer les partages des lanceurs d’alertes et porter sa propre voix, créer des articles, des vidéos, partager ses connaissances et compétences

– soutenir les projets d’envergures comme les documentaires HOLD UP et Ceci n’est pas un complot et Thrive 2

– protéger les enfants, de nombreux.ses éveilleurs.euses conseillent de les sortir du système scolaire et refuser la maltraitance actuelle

– prendre soin de soi et continuer de créer, voir mes articles publiés ces derniers mois :
#1 comment je me prépare pour les temps à venir
#2 cultiver une pensée critique et cheminer ensemble vers d’autres possibles
#3 quand rien n’est certain : 7 clés pour être bien


À voir
aussi : cette vidéo de Johanna Awakening

 

CONTINUER DE CRÉER SA VIE ET LE FUTUR QU’ON VEUT VOIR NAÎTRE APRÈS LA CRISE, NOUS SOMMES LE CHANGEMENT !!

 

«Vous avez peut-être 38 ans, comme moi. Et un jour, une grande opportunité se présente à vous et vous appelle à défendre un grand principe, une grande question, une grande cause. Et vous refusez de le faire parce que vous avez peur…. Vous refusez de le faire parce que vous voulez vivre plus longtemps…. Vous avez peur de perdre votre emploi, ou vous avez peur d’être critiqué ou de perdre votre popularité, ou vous avez peur que quelqu’un vous poignarde, vous tire dessus ou bombarde votre maison; alors vous refusez de prendre la parole. Eh bien, vous pouvez continuer et vivre jusqu’à 90 ans, mais vous êtes tout aussi mort à 38 ans que vous le seriez à 90. Et l’arrêt final de la respiration dans votre vie n’est que l’annonce tardive de la mort antérieure de votre esprit. ” Martin Luther King.

Pour avancer encore plus loin pour vous et passer à l’action :

Voir mes séries de vidéos offertes :
– Définir son rêve, oser, le réaliser
– Ce qui est vraiment important
– Créer ses opportunités

Et mes programmes :
– (Re)trouver et porter sa voix
– (Ré)enchanter nos vocations

 

 

Photo by Markus Winkler on Unsplash

Vibrations

Mon expérience de Healy, appareil fréquentiel

La première fois qu’on m’a parlé de Healy c’était début 2020, je n’ai pas souhaité en savoir plus (merci Alex :-). La deuxième fois, au printemps, je n’ai pas souhaité en savoir plus non plus (merci Thomas :-). J’étais occupée et si vous me connaissez un peu je ne suis pas très “produits” ou “appareils”. L’hygiène de vie en naturopathie, l’EFT, la présence grâce à différentes pratiques sont ma base et ça fonctionne très bien comme ça !

Cet été j’ai eu un peu plus temps et j’ai eu envie d’essayer. Je n’ai plus beaucoup d’aventures comme je ne voyage plus, mais je suis toujours aussi curieuse. J’ai rappelé Alex et Thomas pour avoir leurs retours d’expérience et depuis je l’ai adopté !

Je vous raconte :

Qu’est-ce que c’est, HEALY ? C’est un petit appareil fréquentiel allemand. Il est officiellement un dispositif médical pour le traitement de la douleur chronique et des douleurs liées à la fibromyalgie, aux troubles musculo-squelettiques et à la migraine, ainsi que pour le traitement d’appoint des maladies mentales comme la dépression, l’anxiété et les troubles du sommeil associés (plus d’infos ici).
Et quoi d’autre ? Healy travaille aussi nos chakras, notre relation à nous-même, aux autres et au monde en rééquilibrant notre équilibre global. L’appareil se connecte à notre champ d’informations, interprète les données, et propose les fréquences adaptées pour nous aider à retrouver un état harmonieux.

Mon expérience de Healy, appareil fréquentiel 1

Comment on l’utilise ? Il s’agit d’un petit boitier qui s’utilise seul ou avec des électrodes placées sur les poignets, les lobes d’oreilles ou sur des zones du corps avec des patchs.
Il y a plusieurs applications à installer sur le téléphone :
– une pour diffuser les programmes de fréquences : on choisi le programme via l’application, qui est téléchargé sur le boitier pour le lancer
– une pour identifier ce dont nous avons besoin (Healy “lit” nos fréquences)
– une pour la nutrition (package additionnel sur les vitamines, oligo-éléments etc…)

Les programmes durent de quelques minutes et 80 min, on peut vaquer à nos activités pendant ce temps.

Il y a plusieurs formules Healy, plus ou moins complètes. L’appareil est le même mais les programmes disponibles sont plus ou moins nombreux. Voir ici les différentes formules.

J’ai choisi le Résonance (le plus complet) qui a beaucoup d’utilisations passionnantes, on peut l’utiliser pour des lieux, des groupes de personnes, des animaux, des plantes.
Voir ici le webinaire de Thomas qui m’a beaucoup appris à propos du Résonance !

Petit à petit je me familiarise de plus en plus avec les possibilités immenses de ce petit appareil.


Est-ce que tout le monde peut l’utiliser ?
Non, pas les enfants en bas âge, les femmes enceintes, les personnes qui souffrent d’épilepsie, à cause des micro-courants diffusés dans les électrodes.
Si vous avez des troubles de santé importants et que vous prenez des traitements lourds, demandez conseil à votre médecin et à votre praticien de santé naturelle.


Pourquoi moi je l’utilise ?
Pour moi c’est un plus, ce n’est pas “à la place de”. Je l’utilise en plus de ce que je fais déjà pour prendre soin de moi. J’ai choisi la version Résonance qui est la plus complète.
En tant que naturopathe j’ai testé beaucoup d’appareils fréquentiels sur des salons de santé naturelle et auprès de praticiens. Certains de appareils étaient impressionnants, tant au niveau de l’analyse des données qu’au niveau des traitements qu’ils offraient en terme de rééquilibrage. Aucun d’eux n’étaient vraiment accessibles en petit format et à prix abordable pour l’utiliser chez soi, pour soi et sa famille.
Je fais souvent le Cycle d’or, les méridiens et les chakras. Depuis ce mois-ci j’ai pris l’option nutrition en plus et je suis les recommandations de mon programme personnalisé.

Mon expérience de Healy, appareil fréquentiel 2


Est-ce que j’ai senti une différence ?
Ce que j’explique dans la vidéo (en bas de la page) avec Thomas du webinaire que nous avons fait en novembre, c’est que je fais déjà beaucoup de choses pour ma santé. Quand j’ai reçu l’appareil on m’a recommandé de fixer un objectif de mieux-être pour voir ce qui changeait (on a 14 jours pour le rendre et être remboursé.e) : j’ai demandé à Healy de m’aider à trouver un appartement, on cherchait depuis le mois de mai et on n’avait eu AUCUNE visite en 4 mois. Je me sentais désespérée. J’ai reçu Healy le jeudi et commencé à l’utiliser le vendredi. Le lundi on avait 3 visites programmées. Ça m’a suffit, j’ai compris que j’avais réussi à changer quelque chose dans mon champ énergétique, levé un blocage, et je l’ai gardé.


Pourquoi son prix est-il élevé ? (surtout pour le Résonance, parce que les autres sont plus abordables) À mon avis c’est parce que cette technologie est encore récente. À l’époque des premiers ordinateurs coûtaient le prix un prix exorbitant 🙂 maintenant vous avez des ordinateurs très peu chers. Avec le temps et la démocratisation de ce genre d’appareils il y aura certainement une baisse des prix.


Healy ne fait pas de pub ? L’appareil est sur le marché depuis peu de temps, la société a choisi de miser sur le network marketing. Ce sont les utilisateurs.trices qui en parlent le mieux.

Vous pouvez acheter l’appareil directement sur le site ou bien trouver un parrain/une marraine qui touchera une commission et vous ferez partie de son réseau en entrant dans le système. Honnêtement sans Thomas et Alex je ne l’aurais pas acheté, je trouvais que c’était encore un peu obscur et compliqué à comprendre, ils m’ont inspirée par leurs partages d’expérience. Une fois que vous l’avez acheté et que vous faites partie du réseau Healy vous pouvez le recommander et devenir parrain/marraine à votre tour et vous toucherez des commissions. Si vous êtes thérapeute, c’est un complément de revenu possible si vous aimez sincèrement l’appareil et que vous avez envie d’en parler.

Je vous recommande de regarder cette vidéo avec Thomas et moi si vous avez envie de découvrir mon expérience personnelle et les explications de Thomas (qui est ingénieur) :

 

Si vous souhaitez le commander avec nous comme parrain/marraine vous pouvez remplir ici vos informations.


Pour aller plus loin, et parce que c’est passionnant :

Je vous invite à découvrir la biographie du fondateur de Healy : Marcus Schmieke, qui est allemand. Ce génie était pianiste professionnel étant enfant, champion d’échec adolescent, puis il s’est immergé dans la physique et la philosophie, avant de devenir moine dans un monastère indien pendant plusieurs années. Il est désormais installé dans un château près de Berlin (il n’y a pas de hasard) où il a aussi construit ses bureaux.

Il me fait penser un peu à Nassim Haramein et à la théorie des champs unifiés.

Tout est énergie, la cohérence de mon champ fréquentiel impacte la cohérence du champ global et vice versa. Ce n’est que le début de ces découvertes qui révolutionnent la santé et notre rapport à la Vie. Quelle chance de vivre aujourd’hui !


Il existe beaucoup de groupes sur les réseaux d’utilisateurs.trices de l’appareil, le meilleur moyen de s’en faire une idée, c’est de découvrir les retours des gens :

Groupes en français sur Facebook :
https://www.facebook.com/groups/famhealy.france
Et sur l’application Télégram en français : Healy Canal Langue Française
(Il y a aussi des groupes en anglais avec plus de monde)

J’espère que cet article vous aura permis d’en savoir plus sur Healy et vous aura rendu.e plus curieux.se de la magie de la Vie.

wonderlane-_rmULTYorYQ-unsplash

Ouvrir ensemble le champ des possibles

Comment accéder au champ des possibles ? En ouvrant je pense son coeur, son mental, tout son être à autre chose.
Ma fin d’année est pleine de belles connexions et ouvertures, je termine de me former à une méthode de coaching plus énergétique avec un pendule ! J’adore, ça me donne des clés en plus pour accéder à de nouvelles réponses pour moi et pour mes client.e.s.

J’avais déjà commencé un chemin de curiosité vis à vis des mondes invisibles notamment avec mes expériences chamaniques en 2018 et 2019 (FSS, Bali), je remarque que 2020 m’a rendu encore plus curieuse à se qui se passe derrière le voile de la réalité qu’on nous propose. Ma découverte de la naturopathie m’avait déjà permis de changer ma vision de la santé, puis mes questionnements sur l’amour avaient déjà balayé ce qui m’avait été proposé sur le couple (voir Conscious Loving + mon ouvrage et exercices).

C’est toute la pensée normative que j’ai remis en cause cette année. Tellement de changements que j’en ai eu le vertige ! Je reconstruis brique par brique mon temple intérieur, je choisis ce qui vibre juste, ce qui ne m’est plus imposé par l’extérieur. Mon désir est d’évoluer vers toujours plus de liberté, en suivant l’énergie de la vie en moi. Aujourd’hui je préfère largement le bon sens et choisir ce qui vibre dans mon cœur que de croire ce qu’on me raconte.

“On est sur terre pour grandir en liberté et en amour” –  (Frédéric Lenoir)

Avec cet email je veux partager avec vous les ressources inspirantes qui m’ont fait le plus de bien cette année.

Notamment cette sélection :
– Stéphanie Fabijenna,

– Nouvelle Terre,

– Mathieu Monade
,  
– Elna Thaur
,
Lorie Ladd, 
Elizabeth April.

Un grand merci à mes ami.e.s Lucille, Steven et Perrine qui m’ont envoyé des super liens de personnes que je vais surement suivre longtemps.

(Certains liens sont en anglais, parfois vous pouvez mettre les sous-titres automatique sur Youtube si la fonction a été activée par l’auteur.e de la vidéo.)

Les informations qui sont partagées sont dans la même veine que les livres que j’ai lus ces dernières années qui m’ont remplie de confiance pour le futur, avec un vrai coup de cœur pour ceux là :

New Earth (Eckart Tolle),
Conversations avec Dieu, les 4 livres (Neale Donald Walsh),
Notre cœur sait qu’un monde plus beau est possible (Charles Eisenstein)

+ Mention spéciale pour l’excellent documentaire Thrive 2 sorti cet été.

Les personnes inspirées comme la futurologue Barbara Marx Hubbard qui parlent de notre évolution le disent depuis longtemps, nous montons en vibration.
La lumière se fait plus forte et forcément la noirceur est plus visible (mon document avec les lanceurs d’alertes est toujours disponible). Accrochons-nous, ça va secouer encore un peu plus !

J’aime aussi beaucoup les vidéos sur la chaine Youtube de Lilou Macé, ses invités sont souvent inspirants (ici en anglais et en français) + j’ai résilié cette année mon abonnement à Netflix et j’ai recommencé à regarder Gaïa, j’étais abonnée depuis longtemps j’y allais assez peu. C’est next level, mais je suis déjà un peu plus prête qu’avant 🙂

Il y a une partie du changement de paradigme qui se joue à l’échelle globale comme l’augmentation des fréquences vibratoires de la terre et les “flashs solaires” dont certain.e.s parlent, mais le changement passe surtout par des prises de consciences individuelles : résolution de nos traumatismes, alchimie de nos challenges de vie pour en tirer les ressources, reprise en main de notre responsabilité et souveraineté, puissance personnelle, contribution au monde, harmonie avec notre environnement, présence, reconnexion à la joie. C’est notre guérison et notre élan de vie qui permettent aussi l’élévation de la conscience dans le monde.

Merci à celles et ceux qui font leur part en guérissant leurs blessures et participent de la transformation du Monde en rayonnant leur lumière.

 

Photo by Wonderlane on Unsplash.

cathryn-lavery-fMD_Cru6OTk-unsplash

Bien finir son année en 3 étapes (bilan)

Après 5 ans sur les réseaux sociaux toutes les semaines – presque sans exception – j’ai pris plusieurs semaines offline (et sans rendez-vous).  C’est aussi l’heure du bilan d’une fin d’année exceptionnelle !

Je prends du temps pour :
1. me reposer.
2. regagner du temps pour créer (efficacement) depuis l’espace du coeur.
3. perdre les réflexes d’aller sur FB et Instagram toutes les 5 minutes.
Je me prépare à 2021 qui va certainement être une année extraordinaire de révélations, de rebondissements et de changements.
C’est fou comme le fait d’avoir 1000 interruptions dans mes semaines me fait perdre le fil de ce que j’ai vraiment à faire pour avancer. Je commence à savoir ce qui fonctionne pour moi pour respecter mon énergie mais je m’impose encore des choses qui m’épuisent. Step by step, je m’autorise à évoluer et à poser mes limites.

 
BIEN FINIR SON ANNÉE EN 3 ÉTAPES

ÉTAPE A : Faire le bilan de 2020
Je fais la liste de mes succès, mes apprentissages, pro et perso. En prenant le temps de passer en revue tout ce qui a été important sur les 12 mois.
 Avec l’EFT si besoin je fais circuler les émotions stagnantes (comme la digestion de mon aventure entrepreneuriale en Thaïlande… Je viens de le faire avec cette vidéo.)

ÉTAPE B : Tourner des pages
Je dis au revoir à ce qui ne sert pas mon évolution pour me concentrer sur le présent et le futur.
Bye bye les anciens projets, les anciennes croyances, mais aussi mes vieux papiers, mes vieux abonnements à des newsletters qui ne me servent pas !
Ça prend un peu de temps de trier mais ça vaut vraiment le coup pour créer du vide et accueillir 2021.

ÉTAPE C : Upgrader mes objectifs pour 2021
Portée par des énergies de changement, je sens que je peux aller plus loin si je l’ose. Et j’ai envie d’oser, pas vous ?
Qu’est-ce que je fais si je n’ai pas peur de rater ?
Qu’est-ce que je suis prête à manifester dans ma vie ?
Qu’est-ce que je désire pour ma vie et pour le monde ?

+ si ça vous intéresse, j’ai créé pour PAWA une vidéo qui s’intitule Planifier son année depuis l’espace du coeur qui sera disponible le 1er janvier pour les abonné.e.s.

UNE CLÉ DE MON SUCCÈS CETTE ANNÉE : MON CŒUR EST REMPLI DE GRATITUDE POUR LE SOUTIEN QUE JE REÇOIS

Comme la fleur qui est composée de la terre sur laquelle elle pousse, de l’air, de l’eau, du soleil, je suis le fruit de mon environnement.


J’ai longtemps cru que si j’étais bonne à ce que je faisais, ça suffirait pour réussir en tant qu’entrepreneure. Surtout que j’ai un tempérament naturel plutôt introverti un peu sauvage… Je reste facilement dans ma bulle. Puis j’ai compris que je pouvais me connecter consciemment avec un environnement favorable pour bien grandir. Ça change tout 🙂

Il est derrière moi le temps où je me plaignais d’être seule au monde, incomprise, isolée, pas vue et pas entendue. Aujourd’hui je me fais aider et je ne suis plus seule !
– J’ai eu un rendez-vous la semaine dernière avec Pierre-Antoine, mon thérapeute (encore régulièrement).
– J’ai signé les prolongations avec Melissa, ma coach depuis le mois d’août.
- Je commence à travailler avec une coordinatrice pour mes activités et j’agrandis mon équipe.
– La semaine dernière j’ai vu mes 3 amies pour un mastermind que nous avons créé il y a quelques mois : nous en sommes au même stade de développement et nous voulons que chacune réussisse #togetherwerise.

J’ai bien prévu de m’envoler dans les mois et les années qui viennent. Et s’il y a quelque chose que j’ai appris ces dernières années, c’est que je vais plus loin lorsque je m’entoure des bonnes personnes ♡.

Travailler ensemble en 2021

Plusieurs possibilités selon vos besoins et vos aspirations :

Coaching individuel + probablement un nouveau format type mastermind & mentorat car j’ai énormément de demandes sur les mêmes thématiques (j’y pense activement !)
Coaching de groupe programme Décolle (entrepreneur.e.s débutant.e.s et intermédiaires)
Coaching de groupe The Great Work (entrepreneur.e.s intermédiaires et avancé.e.s)
Apprendre le coaching avec la formation longue Creator Coaching (sold out, liste d’attente ouverte)
Apprendre le coaching avec les formations courtes intensives (3ème trimestre 2021)

+++ Je travaille sur deux nouveaux programmes qui devraient voir le jour en 2021, un au printemps et un à l’automne (formats vidéos + groupe de soutien).
 

Photo : Cathryn Lavery

podcast-cover-2

PODCASTS : conversations pour être bien

Bienvenue sur mon premier Podcast !

Des conversations personnelles où je partage ce que j’ai découvert sur mon chemin de guérison* mais aussi de reconversion. Curieuse de pratiques de santé naturelle, de techniques de libération émotionnelle, je suis aussi une exploratrice qui part souvent en voyage au bout du monde…

Healthy INDIA

Inde : médecine traditionnelle, soins et remèdes naturels

Après deux articles sur la Thailande (ici et ici) et sur Bali, je continue les interviews sur le thème du voyage healthy et des  médecines traditionnelles. Très heureuse de cet article qui me tient beaucoup à coeur ! J’ai voyagé pour la première fois en Inde il y a exactement un an, me rendant à Rishikesh pour une formation de coaching avec une formatrice que j’aime beaucoup (Vitality Living College). De l’Inde je n’ai vu que cette ville sainte sur les bords du Gange et les montagnes de Mussoorie. C’est une destination pleine de surprises, transformatrice et pleine de magie, sombre et lumineuse… J’y suis même tombée amoureuse (quand on laisse la vie nous surprendre…) !

C’est Arpit Mittal, ami indien formé à la naturopathie à Paris (Isupnat), à l’Ayurveda  et au Yoga en Inde qui répond cette fois-ci à mes questions pour nous en dire un peu plus sur la médecine traditionnelle en Inde et partager ses bonnes adresses. Il est installé à Paris (9è) et propose des consultations en naturopathie, des massages ayurvédiques et des cours de yoga et organise régulièrement des retraites au sein de l’Institut PranaHvital avec mon ami Pierre Lefèbvre (voir les  prochaines dates sur Facebook).

Je vous parle aussi en bas de l’article de la formation que j’ai suivie à Paris en Ayurveda après mes études de naturopathie et je vous donne de bonnes adresses ici aussi. Bon voyage !

 

Quelle est la place de la médecine naturelle aujourd’hui en Inde et de la médecine conventionnelle ?  Les Indiens semblent-il faire plus confiance à l’une ou l’autre des médecines ?

Aujourd’hui en Inde la médecine conventionnelle (allopathique) se développe très rapidement; elle suit la croissance économique du pays. De grands hôpitaux multi-spécialités existent dans les grandes villes comme à New Delhi, Kolkota et Mumbai. Il n’est pas rare d’ailleurs de voir des étrangers venir se faire soigner en Inde pour bénéficier de soins de grande qualité pour un coût moins élevé qu’en Occident. Néanmoins, il existe de grandes disparités sur le territoire et au sein de la population. Des hôpitaux publics existent partout sur le territoire et sont prisés par les personnes qui ne peuvent se payer des soins trop onéreux.

La médecine naturelle (ayurvédique, naturopathique, homéopathique,..) est quant à elle aussi très présente en Inde. Il existe des centaines des centres de soins entièrement dédiés à ces pratiques et maintenant il existe aussi des centres qui proposent des soins traditionels indiens et avec des soins conventionnels allopathiques intégrés.

Les soins ou remèdes dits “naturels” font partie du quotidien de la grande majorité des Indiens. En effet, pratiquement chaque famille indienne cultive du Tulsi qui est une plante aux nombreuses vertus, notamment antiseptique. L’utilisation des épices en cuisine est non seulement bonne pour les sens, mais aussi pour la santé. Je pense donc qu’instinctivement et par tradition, les Indiens pratiquent la médecine naturelle pour les petits maux mais se tournent vers la médecine conventionnelle pour des maux plus graves ou nécessitant des soins urgents.

 

 

Quelles destinations choisir pour prendre soin de soi en Inde?

Que ce soit en ville, dans les campagnes ou dans les montagnes, il y a partout en Inde des centres où l’on peut prendre soin de soi, pour une heure ou pour plusieurs jours. A New Delhi qui est pourtant une ville très dense, on peut s’accorder une réelle pause détente en fonction de son temps et de son porte-monnaie. En effet, si le budget est serré on peut se tourner vers un massage complet du corps dans un centre ayurvédique ou un institut de beauté comme il en existe des centaines et des centaines à travers le pays. Les Indiens apprécient en général les massages énergétiques, donc si la pression est trop forte pour vous n’hésitez pas à le dire à l’esthéticienne. On peut également trouver des sortes de chiropracteurs qui exercent dans les parcs ou en bord de route. Pour quelques roupies vous aurez un massage du cou et de la tête mais je vous conseille d’être vigilant car ils sont beaucoup trop énergétiques et des douleurs peuvent apparaître ou s’aggraver après le massage. Toujours pour les personnes qui ne souhaitent pas beaucoup dépenser, je recommande de se promener dans les parcs publics dès l’aube : des sessions de yoga gratuites sont proposées quotidiennement. En général, cela commence vers 6 heures du matin où le soleil commence à se lever (horaire quasi-constante toute l’année, nous sommes proches de l’Equateur…) et surtout l’air est frais donc c’est très agréable pour pratiquer quelques postures et la méditation.

Si on souhaite accorder plus de temps, on peut se rendre dans un centre de naturopathie (Krishana Dutt Health Centre à New Delhi), on peut citer également Yogram, un autre centre de naturopathie dimensionné comme un village et se situant dans la campagne d’Haridwar, ou Jindal Naturocare Institut, pres de Bangalore.

Si on recherche un endroit dans les collines il y a Kaivalyadhama près de Mumbai qui est très connu pour des soins en Ayurveda et naturopathie. Voici quelques autres centre qui sont bien pour des soins ayurvédique: Ananda In The Himalayas, Devaaya: The Ayurveda and Nature Cure Centre (Goa), The Leela (Udaipur) ou encore au Kerala où il y a de nombreux établissements ayurvédique (comme Kairali Ayurvedic Health Village, Somatheeram Ayurveda Resort,..), le Kerala étant un état qui cultive de nombreuses épices et des plantes médicinales. Il existe également des établissements qui proposent des soins conventionnels en allopathie en complément des soins ayurvédiques comme Institute of Ayurveda and Integrative Medicine près de Bangalore.

Il existe également des nombreux centre pour faire du yoga et la méditation partout en Inde et spécialement au Kerala, à Goa, à Dharamsahala et à Rishikesh (Rishikesh est des parfois citée comme la capitale internationale de Yoga), on trouve des centre de méditation Vipassana ou de méditation Buddiste Zen ou encore des centres comme le Centre de Yoga Iyengar à Pune, Shivananda Yoga à Rishikesh, …

 

Quels sont les traitements principaux de la médecine traditionnelle indienne ?

Les traitements principaux de la médecine traditionnelle indienne comprennent les mesures diététiques, les massages du corps et la pratique d’une activité physique et spirituelle. En Inde, il est facile de consommer beaucoup de fruits et légumes frais pour quelques roupies puisque le pays en produit une quantité considérable pour répondre aux besoins de la population et importe peu. A chaque coin de rue, on trouve des étals bien approvisionnés : des fruits et des légumes de toutes les couleurs ! Concernant l’alimentation, la cuisine indienne traditionnelle est variée et saine grâce à l’utilisation d’épices et de nombreux légumes locaux à tous les repas. Le jeûne et la mono-diète sont des pratiques assez courantes, il y a d’ailleurs des jeûnes d’une durée de 9 jours à chaque grand changement de saison (mars et octobre). On peut également souligner que le végétarisme est une pratique très ancrée en Inde, par conviction religieuse, tradition culturelle ou nécessité économique.

Concernant les massages aux huiles, les Indiens en retirent des bienfaits à tous âges : que ce soit pour détendre et aider les nouveaux-nés à s’endormir, soulager les douleurs articulaires des personnes âgées, etc… En auto-massage ou bien réalisé par un professionnel, il fait partie intégrante des gestes de bien-être car il stimule la circulation, apaise le système nerveux, fortifie le muscle et aide à se détendre totalement.
Autres pratiques de la médecine traditionnelle indienne : le yoga et la méditation. Aller dans les parcs, comme cité plus haut, permet de pratiquer une à deux heures à moindre coût. Si le besoin d’approfondir l’exploration personnelle se fait sentir, je vous conseille de joindre l’un des nombreux enseignements spirituels tels que Amma, Sadhguru , Shri Shri Ravishankar ou encore Vipassana

 

La naturopathie est-elle reconnue en Inde ? Et quelles sont les autres pratiques thérapeutiques naturelles qui le sont ?

La naturopathie est une médecine naturelle reconnue en Inde par un diplôme d’Etat, Bachelor of Naturopathy and Yoga Science. Un ministère chargé des médecines et pratiques traditionnelles a été créé en 2014, et a également été à l’origine de la journée internationale de Yoga qui a lieu tous les ans à travers le monde le 21 juin.

Les autres pratiques traditionnelles sont l’Ayurvéda (reconnue par un diplôme d’Etat, le BAMS -bachelor of ayurvedic medecine and surgery. L’Ayurveda est reconnu comme médecine traditionnelle par l’OMS en1982) : à travers l’alimentation, les massages, les plantes, le yoga et la méditation, l’Ayurvéda permet de retrouver un état d’équilibre énergétique afin de prévenir la maladie. L’Unani, quant à elle, est basée sur la théorie des humeurs, le diagnostic se faisant par la prise du pouls et l’examen des urines; et le traitement reposant sur l’administration de plantes médicinales.

 

Quelles sont les 3 plantes ou remèdes qui sont les plus utilisés par les Indiens pour prendre soin d’eux ?

Il existe plusieurs remèdes auxquels les Indiens font confiance aussi bien pour un usage interne qu’externe. Les 3  principaux sont le Tulsi (une plante), le Neem (une écorce d’arbre) et le Curcuma (une épice).

Le tulsi (ou basilic sacré) est connu de tous les Indiens pour ses vertus anti-infectieuse et sédative. Il est consommé en infusion, sans modération.
Le neem est un anti-oxydant et renforce l’immunité.
Le curcuma a des propriétés antioxydante et anti-inflammatoire, il est surtout utilisé en cuisine (sous forme de poudre ou en râpant la racine). Afin d’optimiser son efficacité, je vous conseille de l’associer à du poivre et du gingembre. On peut aussi se servir d’une petite dose de curcuma pour les soins de beauté pour ses propriétés anti-bactériennes (pour les peaux claires, testez d’abord sur une petite zone).
On peut également citer le Triphala (une composition ayurvédique à parts égales de trois plantes) est la plus utilise en ayurveda : Triphala aide a purifie et detoxifie les intestins. Selon l’Ayurvéda, la purification des intestins est une préoccupation majeure et un préalable à toute bonne santé.

 

Inde : médecine traditionnelle, soins et remèdes naturels 3

Où rencontrer Arpit ?
Arpit Mittal –  07 55 62 68 64
L’Espace TerraNova, 9 Rue Bellefond, Paris 09
www.naturo-ayurveda-yoga.com
Suivre Arpit sur Facebook

 

 

Étudier l’Ayurveda ici, c’est possible ?
À Paris j’ai suivi un cursus d’un an (8 weekends) au sein du Collège Européen de Médecine Intégrative avec le Vaidya Chethu Weerasinghe qui vient du Sri Lanka, un enseignement magnifique ! Si je souhaite poursuivre un jour, je sais qu’il me faudra aller en Inde ou au Sri Lanka, ce serait pour moi beaucoup plus juste de l’apprendre là-bas. L’Ayurveda est si vaste, il faut compter de nombreuses années pour commencer à maîtriser la pratique. Si nous sommes d’accord sur les grands lignes d’hygiène de vie avec la naturopathie, il y a des subtilités qui font toute la différence…

Si ce thème vous intéresse, je vous recommande aussi chaleureusement de suivre Leila Nasri, naturopathe qui a passé beaucoup de temps à Pondichéry, Nathalie Geetha Babouraj, médecin (allopathique) d’origine indienne qui a créé l’institut de Santé Intégrative (ISI) et Armanda Dos Santos, fondatrice d’Ayurveda Magazine.

À Paris, la boutique Quintessense située 1 rue Falguière propose des produits ayurvediques d’une grande qualité, sélectionnés par le Vaidya Chethu Weerasinghe si vous en cherchez. Et ses fondatrices Catherine et Marie-Jo ont un grand coeur  !

 

À lire aussi, un ouvrage sur lequel j’ai collaboré avec Garlone Bardel sorti en octobre dernier, Le Yoga cookbookInde : médecine traditionnelle, soins et remèdes naturels 4 publié aux Editions Ulmer, une bible avec une belle introduction sur la santé naturelle selon la naturopathie et l’Ayurveda, avec 108 recettes végétariennes, des postures de yoga, des conseils santé… Un trésor

Inde : médecine traditionnelle, soins et remèdes naturels 5

love you

Emprunter le chemin du pardon, pour se guérir

S’engager sur le chemin du pardon nous permet de nous dégager des armures que nous avons construites pour nous protéger, et qui nous embarrassent ensuite. C’est un cadeau que l’on se fait à soi-même, pour sortir de l’illusion que l’autre a un pouvoir sur notre état intérieur. C’est un chemin qui nous permet de vivre le coeur plus ouvert, plus grand, à rencontrer l’autre où il est sans trop se protéger. Un chemin qui nous permet d’accueillir l’amour dans nos vies, sous toutes ses formes.

Healthy kohphangan

Koh Phangan, entre formations et rencontres, conseils

L’île est bien connue pour ses “Full moon” – j’ai découvert aussi les “Half moon” et toutes les autres occasions de faire la fête nuit et jour – plutôt au sud-est de l’île. Le genre de fête qui m’intéresse se passe de l’autre côté de l’île (à l’ouest), à Srithanu, où j’ai posé mes valises pour plusieurs semaines : cérémonies cacao, sound healing, kirtans/bhajans (chants de mantras), ecstatic dance… En plein milieu d’une communauté internationale bienveillante en quête de bien-être et en recherche spirituelle.

permaculture

S’éveiller à la permaculture (expérience)

C’est à Koh Phangan, une île du sud de la Thaïlande bien connue pour ses soirées Full Moon que j’ai posé mes valises, plus précisément à La Casa Shambala pour un cours de 2 semaines intitulé PermaHope Shamanic Permaculture Design Course (SPDC) proposé par un enseignant australien, Marc Clough, dit “Wombat”…