un nouveau monde

Cultiver une pensée critique et cheminer ensemble vers d’autres possibles

Récemment j’ai partagé plusieurs extraits des écrits de Charles Eisenstein, auteur de l’excellent livre The more beautiful world our heart knows is possible et commencé à intégrer de l’ampleur de la tâche quand on veut vraiment contribuer à changer le monde. Le travail est forcément multidimentionnel, il se joue au niveau intrapersonnel (entre moi et moi), interpersonnel (entre moi et les autres) et transpersonnel (à l’échelle du grand tout).

Aujourd’hui les contraintes et les changements sont nombreux avec le confinement. Les certitudes quant au futur auxquelles nous aimons tant nous accrocher ne sont pas là. Il est normal d’avoir peur. Il est sain d’avoir peur. J’espère que cette peur nous donnera envie de créer autre chose pour le monde.

J’ai peu de temps pour lire tout ce que le web propose de révélations et de solutions tournées vers l’empowerment (empuissancement si on veut en français :-)) et j’aimerais en avoir plus. Cette période est particulière, mais je crois aussi magique. Je doute moins, je suis occupée à participer et à créer ce monde dans lequel j’aimerais aussi vivre dans les décennies à venir. Je propose ici des ressources pour cultiver un esprit critique et cheminer vers d’autres possibles si vous avez envie d’en être (j’espère que vous en aurez envie, parce que ça va être magnifique).

 

TO BE/TO DO LIST

– Retourner dans son coeur, son essence :
Cela signifie sortir de nos comportements névrotiques et opérer depuis un autre espace. Se libérer du drama généré par le mental et la personnalité qui revit le jeu de ses blessures, rejoindre une énergie plus pure qui est toujours disponible.
Pour cela vous pouvez regarder les vidéos de Thierry Janssen tous les soirs en ce moment sur Facebook (et Youtube) qui propose de mettre en pratique la reconnexion au coeur. Lire aussi son ouvrage Écouter le silence à l’intérieur.
Si vous êtes attachés à vos corps de souffrance – parce qu’ils sont trop présents – lire Eckart Tolle et regarder ses vidéos, il parle brillamment de nos “pain bodies”, ces parts de nous que nous réactivons sans cesse et qui nous contrôlent.
Et si vous avez du mal à réguler vos émotions, que vous n’avez pas appris à les écouter et à les faire circuler je donne ici dans cette vidéo avec Emilie Wartel plein de pistes.

– S’éduquer et apprendre à être en santé : on ne va pas pouvoir se prémunir contre tous les virus à venir mais on peut relativement bien vivre avec eux j’en suis convaincue. Une société malade chronique ne peut absolument pas faire face à des virus en cascades tandis qu’une société saine saura vivre en paix avec les virus.
Une société saine saura aussi s’occuper de son équilibre émotionnel, ne pas flipper quand ce n’est pas nécessaire et s’occuper des plus faibles quand c’est utile, efficacement.
La responsabilité sera BIEN placée.
Il n’y aura pas de “guerre” à mener, mais une saine relation avec le vivant.
À un niveau personnel cela inclut :
– Dormir suffisamment et savoir faire des pauses,

– Respirer pleinement (respirations complètes, breathwork, pranayama, accueil de la vie en nous),
– Être dans le mouvement (physique et énergétique, pas dans la rigidité),
– Bien éliminer ses déchets corporels : pas de constipation, boire et uriner suffisamment, libérer de la transpiration, ne pas contrôler des règles par la pilule etc…
– Manger des aliments sains, plein de vitalité et en conscience, apprendre ce qui facilite la digestion et l’assimilation,
– Utiliser les remèdes naturels qui ne sont pas délétères pour le corps… (et les médicaments si nécessaire, en conscience, avec une médecine intégrative)
– Connecter avec sa sexualité, sa puissance de vie et de création personnelle,
– Trouver son équilibre psycho-émotionnel, être en paix avec son histoire de vie passé (résilience) et connecté avec le présent,
– Vivre en connexion avec la nature.
Lire La naturopathie pour les nuls publié en 2016, prendre rdv avec un praticien de santé naturelle, se former ! Non il n’y a pas trop de naturopathes, d’acupuncteurs, de praticiens de santé traditionnelle naturelle… tant que les gens ne sauront pas ce sont ces métiers c’est qu’il n’y en a pas assez (il faut des éducateurs.trices).

– Se concentrer sur les choses sur lesquelles on a aujourd’hui la main et sur ce qui est vraiment important . Se mettre en chemin pour se (re)connecter à sa mission de vie, sa vocation. Si demain chacun vit sa mission de vie pleinement et refuse les jobs vides de sens, le monde va vite tourner plus rond. Hop, chacun.e occupera sa place et on crééra rapidement autre chose, fort.e.s de la puissance de cette créativité qui vibre juste. Lire Robert Greene, James Hillmann notamment.

 

À ÉVITER

– Croire ses pensées. Elles NE SONT PAS la réalité absolue. Elles sont le fruit du recyclage de ce qu’on a vu, entendu, perçu, ressenti… elles sont peu créatives et contribuent d’un cycle infernal de peurs.
> à la place apprendre à cultiver de nouvelles pensées, connectées à une joie profonde du coeur si vous le pouvez. Osez voir qu’autre chose est possible et choisir faire vivre ça en vous.

– Prendre pour argent comptant les médias mainstream, absolument aucune source aujourd’hui n’est fiable.
> à la place vous pouvez regarder 5 minutes d’infos par jour maximum, suivies de 1h ou 2h de vidéos inspirantes (voir dessous) et éteindre tout médias ensuite. Cultivez une pensée critique le reste du temps en voyant ce qui vibre en VOUS.

Se déconnecter de sa puissance personnelle et sombrer dans le fatalisme : “de toute façon on va nous refiler des vaccins, c’est la faute aux puissants etc…”
> à la place vous pouvez arrêter de chercher un fautif et prendre la pleine responsabilité de ce que nous vivons aujourd’hui. Quelle énergie voulez-vous générer dans le monde ? Si vous avez encore besoin de servir la peur, alors tel est votre chemin et il est sans doute encore utile pour vous, mais petit à petit, nous sommes amenés à créer le nouveau monde en offrant des solutions.

 

Je partage ici quelques-unes de mes ressources favorites (liste non exhaustive) qui m’aident à nourrir mon esprit critique :

Vidéos:

Les lives de Olivier Clerc brillant et tempéré

Les vidéos de Isabelle Padovani connectée et inspirante

Christian Tal Shaller qui me met en face des réalités que j’ai préféré longtemps ignorer

Jean-Jacques Crèvecoeur son enthousiasme me fait un bien fou

J’ai récemment regardé ce documentaire édifiant sur les dessous d’Hollywood et des médias (en anglais, il parle de forces sombres tirant les ficelles, de manipulation) suivi cette vidéo (qui reprend le même thème et plus) avec des solutions dont chacun.e peut se saisir.

Ces séances d’hypnose avec Camille Griselin :
Etre la clé du changement
Passer au niveau supérieur

Et aussi en santé : Les newsletters de Néo Santé au plus proche de la vérité en santé + sens des maladies (j’aime à penser qu’il y a du sens à ce que l’on vit). Les lives de Thierry Casasnovas et les newsletters récentes de Jéremie Mercier qui sont bien documentées.

 

Je dois avouer que je ne pensais pas avoir la chance de vivre ce qui est en train de passer. Je crois qu’une part de moi ne se faisait pas confiance, elle me voyait peut être comme une bohème un peu hippie avec des rêves irréalistes. Je suis heureuse d’avoir eu tord. Le plus beau monde que mon coeur sait possible est en route. Je ne pense pas que ça va être facile, je pense même que ça va être certainement plus compliqué que je ne l’imaginais. Mais nous sommes extrêmement nombreux.ses en chemin à vouloir que le monde évolue. Nous allons trouver des ressources pour répondre aux challenges. Nous sommes là et nous avons décidé de travailler ensemble à l’émergence d’un autre monde.

Et vous, vous en êtes où ?