plaisirs

Doit-on condamner sans appel tous les petits plaisirs ? (stimulants & cie)

Café, thé, maté, cacao… On me pose souvent la question : peut-on les consommer souvent, voire tous les jours ? Car sont stimulants qui, lorsqu’ils sont pris en excès, favorisent les perturbations dans le corps, mais le corps possède des facultés d’adaptation exceptionnelles face à ces petites habitudes acquises et certains organismes peuvent vivre avec très longtemps sans pour autant être fragilisés… Alors ?